Projet «SmartShuttle»

La mobilité du futur

CarPostal, Navya et BestMile ont présenté aux médias deux navettes autonomes à Sion. Si les autorités compétentes accordent les autorisations nécessaires, les véhicules devraient circuler en Ville de Sion et transporter des personnes à partir du printemps 2016.

Après l’annonce faite début novembre, l’intérêt pour les navettes autonomes n’a cessé de croître. Jeudi 17 décembre 2015, CarPostal, la Ville de Sion et le canton du Valais ont présenté pour la première fois, avec le constructeur de véhicules autonomes français Navya et l’éditeur de logiciels de gestion de flotte suisse BestMile, les deux véhicules électriques intelligents. Ces deux navettes de 4,8 mètres de long étaient exposées sur la Place de la Planta, au centre-ville de Sion. La capitale valaisanne a été choisie comme site d’essai, car c’est là qu’opère le laboratoire de la mobilité Sion-Valais, dans le cadre duquel le projet pilote se déroule.

Les jours précédents, à l’aide des véhicules, les spécialistes, ont procédé à des mesures électroniques et créé une carte dite en 3D. Grâce à ces données obtenues électroniquement, les navettes ont choisi leur itinéraire et évité les obstacles. A l’aide des capteurs, elles ont pu circuler au centimètre près et distinguer les gens, les objets et la signalisation présents sur leur trajet. Pour les deux véhicules, l’électricité provient de sources d’énergies renouvelables.

Les responsables de CarPostal, Navya et BestMile présents étaient convaincus que le test de deux ans fournirait des informations précieuses sur l’intégration des véhicules autonomes dans les transports publics. Dans son message de bienvenue, Daniel Landolf, CEO de CarPostal Suisse SA, a exprimé sa volonté de tirer tous les enseignements possibles des nouvelles technologies et des champs d’application qu’elles ouvrent afin de développer des solutions de mobilité novatrices pour l’ensemble du secteur des transports publics. Marcel Maurer, président de la Ville de Sion, s’est déclaré très heureux que sa ville puisse accueillir ce passionnant projet pilote. Pour Jacques Melly, président du gouvernement valaisan, «la mobilité est essentielle pour le Valais, en montagne comme dans les milieux urbains. Ce projet innovant favorise le développement des transports en commun en ville, un élément du puzzle indispensable pour mettre en place un véritable réseau de transports intégrés.»

Une première suisse

Il faudra attendre jusqu’au printemps 2016 pour que les deux navettes transportent des personnes dans le centre-ville de Sion. Des trajets sont prévus dans les zones piétonnes et de rencontre au centre de capitale valaisanne, ainsi que vers les châteaux de Valère et de Tourbillon. Cela, pour autant que les autorités délivrent les autorisations nécessaires d’ici là. Car, en Suisse, c’est la première fois que des véhicules autonomes circuleront et transporteront des personnes dans l’espace public. Dans un premier temps, les spécialistes testeront les deux véhicules sur un site fermé à proximité de la ville.

Desserte de nouvelles régions

CarPostal, la Ville de Sion et le canton du Valais souhaitent en collaboration avec leurs partenaires tester de nouvelles formes de mobilité. Se pose notamment la question de l’intégration et de la compatibilité des navettes autonomes, par exemple, aux zones piétonnes et localités sans voitures ou aux sites d’entreprises. CarPostal Suisse SA, en sa qualité de prestataire de solutions de mobilité globales, veut trouver si et comment ces véhicules intelligents pourraient desservir des régions qui actuellement ne sont pas desservies par les transports publics. A terme, le but n’est pas de remplacer les bus par des navettes autonomes sur des lignes existantes, mais de diversifier les moyens de transport afin de satisfaire la plupart des besoins de mobilité des usagers.

Spécifications techniques

Dimensions
▪ Longueur: 4.80 m
▪ Largeur: 2.05 m
▪ Hauteur: 2.60 m
Poids 
▪ à vide: 1800-1900 kg
Vitesse
▪ Vitesse: lors du test env. 20 km/h (maximum 45 km/h) 
Capacité en termes de passagers
▪ 15 personnes, dont 11 places assises et 4 places debout
▪ lors du test, probablement 9 personnes
Commande
▪ via les deux essieux
Autonomie
▪ Env. 5 à 8 heures
Surveillance à distance
▪ via la centrale d’exploitation
▪ Durant le test: Accompagnement par un personnel formé
▪ Bouton d’urgence dans le véhicule

Une vidéo


“Source CarPostal”

 
x