Lutte contre la COVID-19: le Conseil d’Etat déclare l’état de nécessité et met en place des mesures plus strictes à Genève

Le canton de Genève fait face à une flambée de cas et d’hospitalisations dus à la COVID-19.

Ce 1er novembre 2020, 474 personnes sont prises en charge par les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), dont 56 en lits de réanimation (soins intensifs et intermédiaires). Pour rappel, à la mi-octobre, les HUG comptabilisaient 78 hospitalisations, dont 13 en lits de réanimation.

Les chiffres traduisent une sévère aggravation de la situation. Depuis quelques jours, ce sont plus de 1000 personnes qui sont testées positives quotidiennement au coronavirus (avec un chiffre culminant à 1338 cas positifs le 30 octobre).

La task force gouvernementale tient des séances régulières pour assurer le suivi de la situation. Ses représentants ont ainsi continué à entretenir des contacts soutenus avec leurs
partenaires, dont les HUG, les autres cantons romands et la Confédération.

Les HUG, par la voix de leur directeur général Bertrand Levrat, l’ont informée d’une évolution de la situation, qu’ils qualifient de “dramatique”, de leur prévision d’héliporter certains patients vers d’autres hôpitaux suisses en raison d’une saturation imminente et de mettre en oeuvre le
protocole visant à trier les patients.

Pour en savoir plus, téléchargez les documents ci-dessous.


Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.