Transport régional en 2023 : toujours de bonne qualité mais un peu moins ponctuel

Les enquêtes des clients-test montrent une nouvelle fois que la qualité est élevée sur les lignes régionales de train et de bus. En particulier, la propreté et l’information à la clientèle ont continué de progresser l’année dernière. La ponctualité a légèrement reculé, selon le rapport 2023 sur la mesure de la qualité dans le trafic régional de voyageurs publié par l’Office fédéral des transports (OFT).

Les résultats globaux des indicateurs pris en compte sont à la hausse, signe que les entreprises de transport régional portent une attention grandissante à la qualité et que le dispositif d’évaluation mis en place par l’OFT porte ses fruits. La propreté des trains et bus régionaux (p ex absence de taches, poussière ou boue sur l’enveloppe ou à l’intérieur des véhicules) et la propreté aux arrêts (p ex sièges, sol, poubelles, vitres des salles d’attente et des ascenseurs) sont emblématiques à ce titre : même s’ils restent les moins bien notés, ces indicateurs sont en nette amélioration depuis 2020. La propreté à l’arrêt, principal point faible dans l’ensemble, a ainsi enregistré l’an passé la plus forte progression et seules deux entreprises ont réalisé un score insuffisant dans ce domaine (six en 2022). 

Usagers mieux informés

L’évolution positive s’est également confirmée en matière d’information à la clientèle. Cela vaut surtout pour les annonces du prochain arrêt dans les véhicules et pour l’affichage aux arrêts du plan du réseau des lignesDe manière générale, les critères d’ordre dans les trains et les bus régionaux (p ex absence de déchets ou de journaux abandonnés) et d’absence de dégâts (p ex bon état des sièges, des poubelles, des toilettes) sont stables et obtiennent toujours les meilleures notes en 2023.

Trolleybus VanHool Exqui-City le 12 août 2016 – Photographie bustramgeneve

Ponctualité en baisse au niveau suisse

En revanche, tant le domaine ferroviaire que celui des bus accusent une légère diminution de la ponctualité. En moyenne suisse, environ 94,5% des trains régionaux sont arrivés à destination à l’heure l’an dernier, c’est-à-dire avec moins de trois minutes de retard par rapport à l’horaire (2022 : 95%). Les trains desservant les agglomérations (RER/S-Bahn) et ceux assurant les liaisons en dehors des centres (campagne, montagne) sont les plus fiables, tandis que les trains directs / RegioExpress RE ont de nouveau reculé. S’agissant des bus, le nombre des trajets ponctuels est passé sous la barre des 90%.  

Outil incitatif

Démarré en 2016, le système de mesure de la qualité dans le trafic régional de voyageurs (QMS TRV) sert à évaluer la qualité des prestations du transport régional subventionnées par la Confédération et les cantons. Ces entités commandent et investissent au total plus de 2 milliards de francs chaque année dans ce secteur. Elles analysent régulièrement les résultats enregistrés dans le cadre du QMS TRV et peuvent les utiliser pour imposer des améliorations aux entreprises si nécessaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.