Tracé du tramway entre Renens et Villars-Sainte-Croix retenu

VAUD – Dans le cadre des études de la deuxième étape du tram (Renens – Villars-Sainte-Croix), le Canton, les communes de Bussigny, Crissier, Ecublens et Villars-Sainte-Croix ont confirmé le terminus de cette future ligne à la Croix-du-Péage (Villars-Sainte-Croix).

La réalisation d’un tram en deux étapes, entre la gare du Flon à Lausanne et Renens, puis jusqu’à Villars-Ste-Croix, s’inscrit dans le PALM dont l’objectif est de coordonner le développement des infrastructures de transport avec l’urbanisation de l’agglomération. A la suite de l’octroi par le Grand Conseil, en 2016, d’un crédit pour les études de la deuxième étape, le Canton de Vaud, les communes de Bussigny, Crissier, Ecublens, Villars-Sainte-Croix et les Transports publics de la région lausannoise (tl) réalisent actuellement les études de projet d’ouvrage. Deux options de terminus ont été analysées, la première à Cocagne sur la commune de Bussigny, la seconde à Croix-Péage sur la commune de Villars-Ste-Croix.

Dans ce contexte et en lien avec les densifications planifiées par les communes le long de la ligne, les autorités politiques confirment le tracé jusqu’au terminus à la Croix-du-Péage, dont le potentiel de fréquentation attendu à terme justifie une telle infrastructure. Les Municipalités des communes de Bussigny, Crissier, Ecublens et Villars-Sainte-Croix se sont engagées formellement à poursuivre les travaux d’affectation et de légalisation des secteurs desservis. A l’horizon 2035, 33’000 habitants et emplois devraient ainsi être desservis par le prolongement du tram qui comprendra 6 stations réparties sur un tracé de 3,1 kilomètres depuis la gare de Renens. 

Les études du projet d’ouvrage du prolongement du tram s’achèveront à mi-2019. D’ici là, les tl, futurs exploitants de la ligne, lanceront les démarches de demande de concession auprès de l’Office fédéral des transports. La mise à l’enquête du projet est planifiée au début de 2020. La mise en service du tram entre la gare de Renens et Villars-Sainte-Croix est escomptée pour fin 2024, sous réserve de l’aboutissement de la procédure et de l’octroi des crédits de construction.

Le début des travaux pour la première étape (Flon – Renens) est suspendu à la décision du Tribunal fédéral dans le cadre de la procédure judiciaire en cours, à la suite de la décision d’approbation des plans accordée par l’OFT en 2016.

Connectée au réseau ferroviaire, aux métros et aux bus à haut niveau de service et desservant des quartiers en développement dans l’Ouest lausannois, la nouvelle ligne de tram transportera quelque 15 millions de voyageurs entre Lausanne-Flon et Villars-Sainte-Croix à sa mise en service complète, chiffre qui passera selon les prévisions à près de 20 millions à l’horizon 2035, compte tenu des développements attendus le long du tracé et de l’attractivité du réseau de transport public.

Source : Etat du canton de Vaud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.