Tournée d’adieu pour Patrick, la première rame TGV

Le premier TGV « Patrick » a pris sa retraite en décembre 2019, après 40 ans de service et près de 14 millions de kilomètres à son compteur. La toute première rame TGV a effectué ses dernières visites des centres de maintenance au cours du mois de février, aux côtés d’agents SNCF qui ont
marqué l’histoire de cette rame et qui ont oeuvré sur celle-ci tout au long de son parcours.

L’occasion pour eux de partager un dernier moment avec “Patrick”, un TGV particulier qui marque le début de la première Ligne à Grande Vitesse (Sud-Est) en 1981. Un symbole fort pour tous les agents de la SNCF qui y voient une véritable fierté ferroviaire et pour les français qui y
voient une partie de leur patrimoine.

L’HISTOIRE DU TGV : UNE GRANDE AVENTURE HUMAINE ET
TECHNOLOGIQUE

2 000 personnes ont participé au projet 100% français des premières rames TGV Sud-Est. Ces premières rames TGV ont été construites en 1978 et mises en service commercial à partir de 1980. Pour les cheminots, comme pour les français, cette avancée technologique est un véritable tournant dans l’histoire du train.

C’est le 27 septembre 1981 que se tiendra l’ouverture de la première Ligne à Grande Vitesse Sud-Est, inaugurée par le président François Mitterrand, et sur laquelle roulera pour la première fois un TGV SE, ( Paris-Lyon ) avec un temps de trajet de 2h40 contre 4h auparavant. Deux ans plus tard, la durée du trajet atteint les 2h, soit le trajet que l’on connait actuellement. Sur les deux premières années de l’ouverture de la première ligne, on
comptabilise14 millions de voyageurs transportés.

Depuis la mise en circulation du premier TGV, des records mondiaux de vitesse ont été réalisés. Le premier record TGV est détenu par la rame 16 avec une vitesse de 380 km/h le 26 février 1981. A l’heure actuelle, le dernier record est détenu par la rame 4402 le 3 avril 2007 avec une vitesse
de 574,8 Km/h. Des records qui marquent toujours l’histoire industrielle française.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.