RailTech

Fruit du partenariat de neuf compagnies de transport public, huit vaudoises et une fribourgeoise, le
centre romand d’entretien des bogies RailTech a été inauguré aujourd’hui 16 septembre en présence
de Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat vaudois, et de Jean-François Steiert, président du
Conseil d’Etat fribourgeois. Une création d’entreprise en pleine pandémie, ça se fête!


Plus fort ensemble: cette devise est à l’origine de la réflexion de neuf entreprises de transport public.
En créant RailTech SA, un centre commun d’entretien des bogies, les compagnies du LEB, MBC, MOB,
MVR, NStCM, TL, TPC, TPF et Travys bénéficient aujourd’hui d’un outil de production des plus
modernes. L’entreprise RailTech a été mise en exploitation il y a bientôt une année et poursuit jour
après jour son développement.


Reportée en raison de la pandémie, l’inauguration de l’usine a eu lieu aujourd’hui 16 septembre. Le
ruban a été coupé par Nuria Gorrite, Jean-François Steiert, Georges Oberson, président de RailTech,
et Antoine Nussbaumer, directeur. Présence également de nombreux invités, dont les représentants
des entreprises partenaires, ainsi que Vincent Ducrot, directeur des CFF.


Spécialisée dans l’entretien de bogie, l’entreprise RailTech est dotée d’équipements de dernière
génération. Cette mise en commun des ressources est un atout majeur afin de relever les défis
techniques toujours plus complexes du monde ferroviaire. RailTech permet de préserver des emplois
et un précieux savoir-faire dans la région. L’entreprise, qui emploie actuellement une quinzaine de
collaborateurs, comptera à terme une trentaine de spécialistes. Dans la zone industrielle de
Villeneuve, la révision de bogies a commencé en octobre 2020.


D’un coût de 15 millions de francs , comprenant la construction et les équipements, Railtech a été
soutenue par le Canton de Vaud à la faveur d’une garantie d’emprunt de 12,5 millions. Centre de
compétence, de connaissance, de formation et d’échange, cette entreprise est née en pleine
pandémie. Une lueur d’espoir bienvenue dans les temps difficiles que nous traversons.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Dans les autres cas, veuillez me contacter par l’intermédiaire du formulaire de contact.

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.