Plan et réseau CGTE en 1975

La CGTE en bref dans l’année 1975 (source CGTE)

MODERNISATION
 
La livraison et la mise en service progressive des premiers véhicules articulés – trolleybus et autobus – commandés en 1973 et 1974, ont sensiblement modifié l’aspect et la qualité de nos services, spécialement sur les lignes N° 2/22 et X. Ces voitures, qui arborent les nouvelles couleurs standard UST orange et blanche, offrent un vaste espace et une grande capacité qui améliorent le confort.


Elles ont été fort bien accueillies aussi bien par les conducteurs que par les usagers. Les 17 derniers autobus articulés seront livrés en 1976, ce qui permettra de déclasser 20 autobus datant de 1949/1950. Après bien des difficultés, dues notamment à l’opposition de quelques habitants de Bernex, la ligne aérienne du trolleybus N° 2 a finalement pu être construite jusqu’à la sortie ouest du village, au chemin de Saule. Le prolongement réalisé, d’une longueur de 1100 m, est entré en exploitation le 14 juin 1975.

EXPLOITATION
 
Le changement d’horaire traditionnel du mois de mai au cours duquel s’effectuaient la plupart des améliorations de service sur les lignes a été, cette année, reporté entièrement au mois de septembre, date de la reprise intensive du trafic d’hiver. Néanmoins, le prolongement de la ligne 2/22 jusqu’à Genève-Plage est entré en vigueur le 1er juin, comme tous les étés.


Il convient de rappeler la mise en service, le 14 juin, du prolongement de la ligne de trolleybus N° 2 à Bernex/Vailly réalisé avec une année de retard sur la date prévue, pour les.raisons exposées ci-dessus (lettre C). Simultanément, la ligne E qui assurait la desserte de Vailly, a été détournée par Confignon et Lully dont l’expansion démographique justifiait une nouvelle ligne.

Quant au service réduit des mois de juillet et août, il a subi cette année aussi de profondes modifications. En effet, au lieu de supprimer, comme de coutume, uniquement les véhicules supplémentaires des heures de pointe, une refonte complète des horaires sur les lignes urbaines a permis de réduire également le nombre de voitures engagées aux heures creuses, diminuant ainsi la fréquence de 1 à 3 minutes selon les lignes. Cette mesure avait pour but de mieux adapter la réduction d’horaire au trafic durant la journée et de maintenir, aux heures de charge, un service plus attractif. Par la même occasion, un plus grand nombre d’agents pouvaient bénéficier de cette période favorable pour prendre leurs vacances. Au début du mois d’août, les premiers des 18 trolleybus articulés FBW/Sécheron ont commencé leur service sur la ligne 2/22.

Attendu lui aussi de longue date, le prolongement de la ligne N° 5 au chemih Rieu a été réalisé le
1er septembre 1975. C’est enfin le 28 septembre que l’horaire d’hiver entra en vigueur avec les principales améliorations suivantes:
– le prolongement de la ligne 14 jusqu’au Bout-du-Monde, assurant ainsi une liaison entre le stade, le quartier de la Fontenette et le centre de Carouge.
-les augmentations de fréquence sur les lignes X, O et F. Cette dernière, séparée complètement de la ligne O en empruntant un parcours plus direct par Montbrillant, termine sa course désormais à Cornavin au lieu du Molard. Le relais jusqu’au centre ville est assuré par la ligne O.
-le groupement des lignes EK et EL aux heures creuses, selon un trajet combiné plus rationnel.
Relevons encore la mise en service progressive sur la ligne X, dès le mois d’octobre, des premiers autobus articulés de la série des 29 voitures commandées à FBW.

TARIF

Il n’y a pas eu cette année de modification de tarif. Il convient toutefois de signaler la création, au début de l’été, d’une carte journalière combinée valable sur les Mouettes genevoises, la CGTE et le Téléphérique du Salève.
Ce titre de transport est destiné notamment à promouvoir les transports en commun auprès des touristes visitant notre région.

La carte du réseau de 1975 de la CGTE

Plan du réseau CGTE de 1975

Carte du réseau CGTE, année 1975 - Collection bustramgeneve
Carte du réseau CGTE, année 1975 - Collection bustramgeneve