Ouverture officielle du tunnel de base du Ceneri

La NLFA

Traverser les Alpes par le Loetschberg, le Saint-Gothard et le Ceneri.

La nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) est la pièce maîtresse de la politique suisse des transports. En réalisant trois tunnels de base et d’autres aménagements, la Suisse a mis en place une infrastructure ferroviaire transalpine performante. Grâce à la NLFA, davantage de trains peuvent traverser les Alpes. Elle permet de réduire les temps de parcours et d’améliorer la qualité du transport de voyageurs et de marchandises.

La NLFA jette les bases du transfert du trafic de la route au rail dans le but de protéger les Alpes. Pour pouvoir exploiter pleinement ce potentiel, une coopération internationale étroite est nécessaire afin de garantir une disponibilité, une ponctualité et une qualité maximales du transport ferroviaire à travers l’Europe.

Transport de voyageurs

Pour les voyageurs, ce nouvel axe nord-sud est synonyme de temps de parcours plus courts et de davantage de liaisons. La NLFA réduit la durée du trajet sur l’axe du Saint-Gothard à un peu moins de 2 heures entre Zurich et Lugano et à environ 3 heures entre Zurich et Milan. Sur l’axe du Simplon, le tunnel de base du Loetschberg a permis de réduire les temps de parcours de près d’une heure.

Pour le Tessin, le tunnel de base du Ceneri permettra aux transports publics de faire un véritable bond qualitatif du fait de temps de parcours nettement plus brefs dans le triangle Bellinzone – Locarno – Lugano.
La durée du trajet de Lugano à Locarno sera réduite d’environ 30 minutes grâce à une nouvelle liaison directe.

Transport de marchandises

Le tunnel de base du Ceneri est le dernier élément de la NLFA. Il en résulte ainsi une ligne de plaine à travers les Alpes, qui rapproche le Nord et le Sud. La capacité du trafic marchandises augmentera et, grâce à la faible déclivité, les trains n’auront désormais plus besoin de locomotives supplémentaires sur l’axe du Saint-Gothard. Cela permettra d’économiser du temps et de l’argent. Il sera également possible de faire circuler des trains plus longs et plus lourds. Le profil d’espace libre du corridor ferroviaire sera en outre agrandi afin de permettre le chargement de semi-remorques d’une hauteur aux angles de 4 mètres.

La NLFA et le corridor 4 m renforcent le fret ferroviaire en termes de capacité, d’efficacité et de fiabilité entre Rotterdam et Gênes, et le rendent plus compétitif par rapport à la route.

Le Ceneri

D’une longueur de 15,4 km, le tunnel de base du Ceneri est
le troisième projet de construction de la NLFA après les tunnel
de base du Loetschberg et du Saint-Gothard. Ses portails
nord et sud se trouvent respectivement à Camorino
(Bellinzone) et à Vezia près de Lugano. Le tunnel se compose
de deux tubes à voie simple distancés d’environ 40 m et reliés
entre eux par des rameaux de communication.

Au portail nord, à Camorino, il a fallu construire plusieurs
ponts et viaducs ferroviaires ainsi que la « Bretella », une
nouvelle liaison ferroviaire directe entre Locarno et Lugano.
Après 12 ans de construction, le tunnel de base du Ceneri
sera mis en service en décembre 2020.

Histoire

1963 : La commission « Tunnel ferroviaire à travers
les Alpes » examine des variantes.

1989 : Le Conseil fédéral approuve la variante
réseau avec des tunnels de base à travers le
Loetschberg et le Saint-Gothard / Ceneri.

1992 : Le peuple accepte le projet de Nouvelle ligne
ferroviaire à travers les Alpes (NLFA).

1995–1998 : Débat politique sur le redimensionnement de
la NLFA et révision du financement.

1998 : Les citoyens acceptent la redevance poids
lourds liée aux prestations (RPLP) et le projet
de modernisation des chemins de fer (FTP) :
le financement de la NLFA est assuré.

2007 : Ouverture du tunnel de base du Loetschberg.

2016 : Ouverture du tunnel de base du Saint-Gothard.

2020 : Ouverture du tunnel de base du Ceneri

Étape d’aménagement 2035 :
Extension de capacité au tunnel de base du Loetschberg
et études sur la poursuite de la NLFA au sud en direction
de Chiasso.


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. Dans les autres cas, veuillez me contacter par l’intermédiaire du formulaire de contact.

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.