Les nouveaux trains à deux étages des CFF tournent au fiasco financier

Les nouveaux trains à deux étages FV-Dosto des CFF tourneraient au fiasco financier pour Bombardier. Le constructeur canadien doit payer 500’000 francs par train et par semaine de retard, affirme le conseiller national Ulrich Giezendanner dans le SonntagsBlick.

La suite de l’article dans son intégralité sur le site de la RTS : https://www.rts.ch/info/suisse/10134407-les-nouveaux-trains-a-deux-etages-des-cff-tournent-au-fiasco-financier.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.