Les ministres des transports s’accordent sur une promotion renforcée des trains de nuit et des trains grandes lignes

Berne, 08.12.2020 – Avec l’Allemagne, la France et l’Autriche, la Suisse entend encourager le trafic ferroviaire transfrontalier. C’est ce que les représentants de ces pays ont convenu aujourd’hui. Les travaux concernés s’inscrivent dans le projet Trans-Europ-Express élaboré par l’Allemagne. Les patrons des chemins de fer sont également étroitement impliqués dans le processus. Les CFF ont déjà commencé à promouvoir les trains de nuit en signant en septembre une déclaration d’intention avec les chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB).

De nombreuses personnes apprécient de se rendre dans des villes européennes en train plutôt qu’en avion. La demande pour de telles liaisons a augmenté ces dernières années. Cela vaut également pour les trains de nuit. Les chemins de fer ont déjà commencé à développer ces offres. Les ministres des transports d’Allemagne, d’Autriche, de France et de Suisse ont convenu aujourd’hui de renforcer davantage le trafic grandes lignes international. « Je me réjouis de cette décision de principe coordonnée au niveau international », a déclaré le directeur de l’OFT, Peter Füglistaler, à l’occasion de la visioconférence au cours de laquelle il a représenté la Suisse au nom de la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga. « Les chemins de fer disposent désormais du soutien politique nécessaire pour convaincre les clients au moyen d’offres attrayantes. En augmentant le nombre de trains de nuit et de trains grandes lignes, nous renforçons également la protection du climat. »

L’offre sera améliorée sur la base du projet Trans-Europ-Express que le ministre allemand des transports a présenté lors du sommet ferroviaire de l’UE en septembre. Les chemins de fer s’appuient donc sur la longue tradition des trains TEE, qui ont permis pour la première fois dans les années 50 aux voyageurs de traverser rapidement et confortablement les frontières en Europe. « Le train plutôt que l’avion » est l’un des principes directeurs du projet TEE 2.0. 

CFF, DB, ÖBB et SNCF intensifient leur coopération

Les compagnies ferroviaires étatiques poursuivent conjointement les travaux pour faire avancer ce projet. L’objectif consiste à acquérir du matériel roulant de qualité, à optimiser les horaires et à développer des plateformes de réservation attrayantes. Une déclaration d’intention a été signée à ce sujet aujourd’hui. Les CFF et les chemins de fer fédéraux autrichiens (ÖBB) ont convenu en septembre dernier, dans une déclaration d’intention, d’étendre l’offre existante en trains de nuit au départ de la Suisse avec un total de dix lignes et vingt-cinq destinations. Il s’agit notamment des nouveaux trains de nuit au départ de la Suisse vers Amsterdam, Rome et Barcelone. 

Grâce à la coopération convenue aujourd’hui entre les quatre compagnies de chemins de fer DB, ÖBB, SNCF et CFF, la promotion des trains de nuit et des trains grandes lignes va s’accélérer. Vincent Ducrot, CEO des CFF, est convaincu que la demande pour les trains de nuit et les liaisons rapides de jour continuera à croître fortement après la fin de la crise du coronavirus : « La demande de mobilité respectueuse du climat et économe en ressources augmentera encore. Je suis heureux que nous puissions désormais également compter sur le soutien nécessaire de la DB et de la SNCF pour pouvoir développer cette offre ».

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.