Les CFF, Thurbo et RegionAlps lancent un appel d’offres pour 194 rames RER à un niveau.

Les CFF ont lancé aujourd’hui, conjointement à Thurbo et RegionAlps, un appel d’offres portant sur 194 rames automotrices RER à un niveau. Les entreprises ferroviaires ont besoin de nouveau matériel roulant afin de continuer à offrir des transports publics efficaces et respectueux du climat. Ces trains sont destinés à remplacer les rames RER à un niveau actuelles, qui doivent être mises hors service. Les CFF, Thurbo et RegionAlps s’appuient délibérément sur un concept de véhicule éprouvé et non sur de nouveaux développements. L’acquisition interviendra au terme d’une procédure en plusieurs étapes. La décision quant aux fournisseurs qui seront admis à une deuxième étape de l’appel d’offres doit être prise à la fin 2020.

Les CFF, Thurbo et RegionAlps ont besoin de nouvelles rames RER à un seul niveau. Afin d’uniformiser leurs flottes et d’exploiter les synergies, les trois entreprises ferroviaires ont lancé aujourd’hui un appel d’offres commun. Sur un total de 194 trains, 106 iront aux CFF, 70 à Thurbo et 18 à RegionAlps. Les CFF, Thurbo et RegionAlps n’entendent pas développer un nouveau concept. Ils attendent des constructeurs qu’ils fournissent un type de véhicule qui a déjà fait ses preuves dans un pays européen. Le nouveau train devra être homologué pour la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche. Les entreprises ferroviaires tablent actuellement sur un volume de commandes de 1,5 milliard de francs suisses au maximum. Le Conseil d’administration des CFF déterminera le montant exact de l’enveloppe budgétaire d’ici à la fin de 2020. Le projet d’acquisition est coordonné avec les cantons concernés, qui agissent en tant que commanditaires en trafic régional, et l’Office fédéral des transports. 

Remplacement des trains actuels.

Ces rames automotrices sont avant tout destinées à remplacer environ 270 trains existants, qui devront être mis hors service d’ici à la fin 2035, au terme de leur cycle de vie. En plus des 194 trains qui ont été mis en adjudication aujourd’hui dans un premier temps, les entreprises ferroviaires auront probablement besoin d’au moins 100 rames supplémentaires pour remplacer tous les anciens véhicules, permettre l’aménagement de l’offre décidé par le Parlement et répondre à l’augmentation escomptée du trafic. Dans ce contexte, l’appel d’offres prévoit des options pour un total de 316 véhicules, qui devraient être activées de manière flexible au cours des prochaines années en fonction de l’évolution des comportements de mobilité. De plus, les options pour des contrats de services spécifiques (par exemple pour le système de contrôle de la marche des trains ETCS) sont publiées sur simap.ch.

Mise en service prévue dès décembre 2025.

Dans un premier temps, les trois entreprises ferroviaires évalueront d’ici à la fin 2020 l’aptitude des fabricants éventuels dans le cadre d’une préqualification. Les trois constructeurs dont la plate-forme de véhicules existante répond le mieux aux exigences des concepts d’offre, d’infrastructure et d’horaire seront admis à la deuxième étape de l’appel d’offres. Le projet actuel prévoit que l’adjudication aura lieu en 2022, afin que les premiers trains puissent être exploités à partir de l’horaire 2026.

Comment l’appel d’offres s’inscrit-il dans la stratégie des CFF, de Thurbo et de RegionAlps en matière de matériel roulant?

CFF: les CFF se concentrent sur un nombre réduit de types de véhicules standardisés. Outre une flotte de trains à deux niveaux pour les lignes les plus fréquentées (par exemple celles du RER de Zurich), le trafic régional comprendra à l’avenir une flotte moderne et rentable à un seul niveau avec deux types de véhicules. Le présent appel d’offres porte sur le premier type de véhicules, appelé à remplacer les rames Domino et une partie des rames Flirt (acquises avant 2011) entre 2025 et 2035. Le second type remplacera le solde des anciens véhicules entre 2037 et 2048.

RegionAlps: RegionAlps doit remplacer les véhicules de types Domino et Nina afin de répondre aux attentes de ses clients et de garantir une capacité suffisante sur ses lignes.

Source : RégionAlps

Thurbo: Thurbo s’est toujours appuyé sur un parc unifié de véhicules fiables et rentables, avec deux longueurs de véhicules. Cela permet d’utiliser de manière optimale les différentes longueurs de quais du réseau Thurbo, d’assurer une capacité suffisante pour desservir les centres de Winterthour et de Saint-Gall et de maintenir les coûts à un faible niveau grâce à des attelages et dételages rapides en fonction des besoins.

Source : Thurbo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.