Avec Grand Genève en transition, la transition écologique au cœur du transfrontalier

Après s’être engagée pour la préservation de la qualité de l’air, l’amélioration et l’augmentation de l’offre de transports publics, la lutte contre la pollution lumineuse, et à l’aune d’une seconde organisation des Assises européennes de la transition énergétique, l’agglomération transfrontalière du Grand Genève entend poursuivre ses efforts en matière de transition écologique. La démarche « Grand Genève en transition » vient ainsi renforcer dès 2021 la coordination territoriale pour placer résolument notre agglomération transfrontalière sur une trajectoire de transition écologique. A travers cette dynamique, les partenaires français, vaudois et genevois entendent clarifier leur vision d’avenir pour le territoire en fixant les priorités transfrontalières ainsi que le cadre d’action commun pour répondre à l’urgence climatique et préserver les ressources vitales partagées. A l’issue d’un processus de concertation élargi conduit dans le cadre d’un projet européen Interreg, la démarche se traduira par un engagement politique franco-suisse.

Depuis 2007, les partenaires français, vaudois et genevois ont considérablement renforcé la collaboration transfrontalière à l’échelle du bassin de vie pour accompagner l’extraordinaire dynamisme du territoire. A la faveur des trois générations successives de projets d’agglomération (2007, 2012, 2016), et avec la perspective imminente du Projet d’agglomération 4 (juin 2021), des moyens sans précédents ont été déployés pour planifier puis mettre en œuvre des équipements majeurs de part et d’autre de la frontière.

Les succès de cette collaboration en matière de mobilité (Léman Express, voie verte, trams transfrontaliers, etc.) ou d’environnement (contrats de rivière, contrats corridors, PACT’Air, etc.) révèlent avant tout la réalité transfrontalière du bassin de vie et la capacité à travailler ensemble. C’est là un acquis précieux du Grand Genève dont il convient de prendre la pleine mesure au moment de renforcer significativement les planifications et les programmes d’actions pour répondre aux enjeux climatiques et environnementaux.

Avec « Grand Genève en transition », l’agglomération franco-valdo-genevoise place désormais la transition écologique au cœur du projet transfrontalier. Conscient des forces et faiblesses du territoire, il s’agit de préserver durablement ses ressources naturelles (sol, eau, air, biodiversité) et répondre à l’urgence climatique. Les partenaires entendent ainsi donner une nouvelle orientation au développement de notre territoire en réinterrogeant les objectifs politiques et les priorités d’action, potentiellement aussi les formes de gouvernance ainsi que les mécanismes de solidarité intra et extra-territoriaux.

Quel scénario de transition pour garantir les conditions de vie ? A quel horizon le Grand Genève doit-il atteindre la neutralité carbone et en agissant sur quels leviers ? Comment réussir le virage énergétique ? Quelles ressources en eau demain, et pour quels usages ? Comment transformer nos pratiques individuelles et collectives vers davantage de sobriété ? Comment préserver les sols et garantir une alimentation de qualité ? Quelle place pour la biodiversité dans l’aménagement du territoire ? Quelles perspectives et quel rythme de développement ? Autant de questions majeures auxquelles l’absence de réponses coordonnées à l’échelle transfrontalière réduirait significativement l’efficacité des mesures prises d’un côté ou de l’autre et, finalement, compromettrait nos conditions de vie.

Avec l’appui du programme européen Interreg 5, le Grand Genève se donne une année pour produire une charte politique de transition écologique et deux ans pour la convertir en un programme d’actions coordonné à l’échelle de l’agglomération.

Un premier pas avec une concertation transfrontalière au second semestre 2021

Dépassant le cadre habituel des instances transfrontalières, l’élaboration du projet mobilise le réseau des universités françaises et suisses, la société civile à travers le Forum d’agglomération et – plus largement – les citoyennes et citoyens du territoire désireux de prendre part à la vision d’avenir du territoire.

Pour construire une vision commune, le Grand Genève s’appuiera sur une concertation citoyenne forte durant ces prochains mois, avec des éléments permettant d’établir un diagnostic et des premières propositions qui alimenteront un projet de société ambitieux et inclusif. L’ensemble de la population, les milieux associatifs, économiques, scientifiques et politiques seront ainsi particulièrement consultés sur ce sujet. Cette première étape pour Grand Genève en transition sera précisée avant l’été.

Grand Genève en transition vient ainsi marquer une étape supplémentaire dans l’engagement du Grand Genève en matière de transition écologique. En misant sur la capacité à fédérer, il est désormais temps d’apporter de nouvelles réponses à l’échelle du bassin de vie.

Communiqué de presse / 23 avril 2021

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.