Appenzeller Bahnen devient une centrale électrique

L’Appenzeller Bahnen (AB) réinjecte avec succès l’énergie de freinage dans le réseau de services publics de Saint-Gall depuis avril 2020.

Avec l’acquisition de véhicules régénératifs et d’un onduleur stationnaire, AB réinjecte environ 270 MWh dans le réseau chaque année. L’onduleur est situé sur la section Trogen – Saint-Gall.

St. Gallen, Schweiz, 4. Februar 2019 – Appenzeller Bahnen.

Le projet a été soutenu par l’Office fédéral des transports (OFT) à travers le Fonds de l’énergie dans le cadre de la stratégie énergétique 2050 pour les transports publics. Avec ce projet innovant et exigeant, AB fait partie des pionniers des chemins de fer DC.

Jusqu’à présent, l’énergie de freinage sur la section en pente entre Vögelinsegg et Saint-Gall ne pouvait être utilisée que si un autre véhicule roulait en montée dans cette section au même moment. Le reste de l’énergie de freinage a dû être détruit via des résistances de freinage. Dans un projet de grande envergure, l’AB a complété un système redresseur existant avec un onduleur. Ce système peut désormais fournir de l’électricité du réseau moyenne tension de St. Gallen Stadtwerke au réseau ferroviaire AB et en même temps réinjecter de l’électricité provenant de l’énergie de freinage excédentaire dans le réseau. L’énergie détruite jusqu’à présent peut ainsi être récupérée et réutilisée.

Économies d’énergie importantes

La réalisation du projet permet de grandes économies d’énergie. Au cours des premiers mois qui ont suivi la mise en service de l’onduleur, 221 MWh d’énergie prélevée ont pu être réinjectés dans 22 MWh par mois. A titre de comparaison: 24 MWh correspondent à peu près à la consommation énergétique annuelle de cinq maisons unifamiliales. Sur l’ensemble de l’année, des économies de 10 à 15% des besoins énergétiques annuels pour l’alimentation de traction de la ligne Trogen-Saint-Gall sont attendues.

De la région de la Jungfrau au pays d’Appenzell Le système complet de récupération d’énergie ERS, y compris l’onduleur stationnaire, a été développé, produit et fourni par la société suisse Simatex AG. Depuis 2017, Simatex AG a mis en service trois systèmes similaires aux chemins de fer de la Jungfrau dans l’Oberland bernois. Ce système a maintenant été modifié spécialement pour AB et adapté de manière optimale aux circonstances. Il dispose des dernières technologies et d’algorithmes de contrôle sophistiqués.

Le projet est maintenant en phase de test depuis un an afin d’acquérir des connaissances et de faire des optimisations. En mai 2021, une première conclusion significative sur la rentabilité devrait être possible. D’autres extensions du réseau AB ou d’autres compagnies ferroviaires appropriées peuvent alors être contrôlées.

Un soutien généreux

Le projet n’a été possible que pour l’Appenzeller Bahnen grâce à un soutien généreux. La ville de Saint-Gall a contribué financièrement à l’étude préliminaire. L’Office fédéral des transports (OFT) a également soutenu le projet dans le cadre de la stratégie énergétique 2050 pour les transports publics à travers le fonds énergie.

Source : Appenzeller Bahnen

Une remarque ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.