[Actualité] – TOSA

Le bus du futur « TOSA » prêt à desservir la ligne 23 entre Carouge et l’aéroport

Le Conseil d’Etat a adopté à l’intention du Grand Conseil un projet de loi ouvrant un crédit d’investissement de 15 millions de francs pour le déploiement de la technologie TOSA sur une ligne pilote, la ligne 23 des Transports publics genevois (TPG). Le projet bénéficie d’ores et déjà d’une subvention de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) de 3,4 millions de francs, déductibles du montant du crédit d’investissement demandé.

TOSA est un bus articulé 100% électrique et sans lignes de contact, qui recharge ses batteries par « biberonnage » en 20 secondes aux arrêts. Plus écologique et plus silencieux qu’un bus diesel classique, plus esthétique dans l’espace urbain puisqu’il ne nécessite ni mâts ni lignes de contact, TOSA offre également davantage de flexibilité en matière d’exploitation qu’un trolleybus.

[imageframe lightbox=”yes” style=”border” bordercolor=”” bordersize=”0px” stylecolor=”” align=”none” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″][/imageframe]

Fruit d’un partenariat entre les TPG, ABB Sécheron, les Services industriels de Genève (SIG), l’Office de promotion des industries et des technologies (OPI) ainsi que les départements de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) et de la sécurité et de l’économie (DSE), cette innovation industrielle genevoise a été testée avec succès de mai 2013 à mars 2014 sur un tronçon expérimental entre l’aéroport et Palexpo.

La mise en œuvre de la technologie TOSA est inscrite au programme de législature 2014-2018 du Conseil d’Etat. Elle débutera par l’équipement de la ligne 23, qui reliera le P+R P47 aux Tours de Carouge en passant par l’aéroport, le pont Butin, les Palettes et le Bachet. Sa mise en service est prévue à l’horaire 2017.

Grâce à cette ligne pilote, le canton et les TPG disposeront d’éléments de décision utiles dans le cadre de la planification cantonale des transports publics à long terme, notamment dans la perspective du prochain renouvellement d’une partie du parc de trolleybus.

Par ailleurs, Genève participe avec TOSA à l’élaboration d’une technologie de pointe innovante, au rayonnement international, dont le marché à l’exportation s’annonce prometteur et générateur d’emplois. L’OFEN a identifié le potentiel de ce projet et lui a octroyé une subvention de 3,4 millions de francs, qui financera l’achat d’une partie des infrastructures ainsi que l’un des volets de la recherche prévue à cet effet.

Source: point de presse conseil d’Etat Geneve

En savoir plus sur TOSA ?

Consultez les articles liés ici !